Challenge lectures 2018

Mon challenge lectures 2018

Temps de lecture estimé : 3 minutes

UPDATE AU 09/07/2018 : 52 livres / 52  : CHALLENGE REUSSI !

Cela fait longtemps que je me désespère de ne pas parvenir à lire autant que je le souhaiterais. Non que je lise peu – j’estime être dans une moyenne honorable – mais mes envies de lectures dépassaient de loin le temps que je pouvais y consacrer.

Problème insoluble ?

Comme le veut l’expression :

« Il n’y pas de problèmes, il n’y a que des solutions. S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème. »

Restait donc à trouver comment faire !

Issu d’une formation littéraire et historique, j’ai toujours énormément lu.
C’est en dressant le bilan de mes lectures de l’année dernière, année qui n’est certainement pas ma plus riche en matière de lectures mais pendant laquelle je renouais avec un volume relativement important , que je me suis fait la réflexion qu’il serait stimulant de garder le rythme et de se fixer un objectif chiffré de livres à lire sur l’année 2018.

Je connaissais le principe des « challenges », consistant à avaler un nombre donné d’ouvrage sur une période définie (en général un an), mais je n’y avais jamais prêté plus attention que cela. Trop de contraintes, trop d’autres occupations, etc…

Mais les choses changent (encore heureux) et mes envies aussi.
Entre les nouvelles publications dans mes genres de prédilections, les classiques manquant à ma culture ou que je souhaite relire, les anciennes lectures que je souhaite également dépoussiérer, les ouvrages à découvrir en dehors de ma zone de confort et les missions de critiques, mon horizon littéraire s’est considérablement élargi.

Partant de mon « score » de l’année dernière, je définissait un objectif raisonnable et atteignable, c’est à dire 25 ouvrages dans l’année.

C’est une valeur couramment choisie par ceux qui se fixent ce type de challenge.

Pour arriver à tenir cet objectif, dont le contenu restait pour le moment incertain (c’est à dire par rapport à ce qu’allait être ma liste de lecture), je mettais en place des dispositions simples (basiques) me permettant de dégager du temps de lecture :

  1. Me lever plus tôt le matin. C’est tout bête mais, entre autre choses, que je détaillerais plus tard dans l’année quand je parlerais du livre La Magie du Matin, cela permet de disposer de 30 à 45 minutes de lectures. Additionnées sur une année, cela fait pas mal de pages avalées !
  2. Toujours avoir le livre en cours ou un livre de secours sous la main : format papier ou numérique, via l’iPad ou le téléphone.
  3. Mais ce qui me fait vraiment gagner du temps de lecture, c’est la cure d’abstinence de toute consultation des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Youtube, etc…). On ne se rend pas compte du temps perdu passé sur ces sites pour des raisons tout à fait futiles.

Avec tout ceci, conjugué au fait que je lise relativement vite, m’a assez rapidement indiqué que je dépasserais les 25 ouvrages initialement visé.

Je révisais donc cet objectif en le passant à un livre par semaine, soit un total de 52 livres au total sur l’année.

Je réactualiserais cet article à mesure de la progression de ce challenge, outre les différents articles « critique » qui émailleront l’année.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Maître de ces lieux

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :