travel tripod

Le Travel Tripod de Peak Design arrive sur Kickstarter

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Peak Design lance aujourd’hui sa neuvième campagne Kickstarter avec un produit dont les photographes baroudeurs se languissaient : un trépied photo léger, compact et hyper polyvalent. Le Travel Tripod.

comparaison

Fruit de quatre ans de conception, les gars (et les filles) de chez Peak Design nous présentent un produit qui répond aux besoins des photographes voyageurs tout en respectant les standards de qualités et de conceptions habituels de la marque.

Proposé en deux déclinaisons, aluminium ou fibre de carbone, ce trépied, s’il ne révolutionnera pas l’utilisation que vous faites d’un tel accessoire photo, comporte plusieurs points forts.

Le Travel Tripod : roi de la compacité

C’est objectivement le principal point mis en avant par Peak Design. Replié, le Travel Tripod mesure une petite quarantaine de centimètres de long pour un diamètre d’un peu plus de 8 centimètres.

Cette compacité permet de glisser le travel tripod dans une valise sans que vous ne deviez emporter qu’un seul caleçon et un seul pantalon. Il se glisse aussi très bien dans les poches latérales des sacs de la gamme Everyday ou, encore mieux, de la Travel Line.

bag

Pour être honnête, il faut tout de même convenir que d’autres types de modèles de trépieds y rentraient déjà très bien. Je pense notamment à mon trépied actuel, le Velbon Ultra 655.

Cette compacité est obtenue par plusieurs astuces de conception.

D’abord, l’architecture même du trépied, avec des sections triangulaires et non tubulaires. De cette manière, les sections « s’emboîtent » parfaitement et il n’y a pas d’espace perdu.

Travel Tripod conception

Les taquets qui permettent de déployer les sections sont eux-mêmes conçus pour épouser pleinement la silhouette de la structure, n’offrant ainsi aucune aspérité extérieure pouvant gêner quand on le glisse dans une poche.

Travel Tripod size

Il n’y a pas grand chose à dire par ailleurs que le déploiement en lui-même des sections qui reprend un mécanisme vu et éprouvé sur de nombreux autres modèles.

Personnellement, je lui préfère désormais le système du Velbon Ultra 655 qui repose sur un mécanisme mécanique de verrouillage qui n’offre aucun dispositif extérieur. Mais c’est un autre débat…

Le coup de génie du Travel Tripod : la rotule intégrée !

Si l’ensemble des sections se rabat donc sur la traditionnelle colonne centrale, extrêmement fine dans le cas du Travel Tripod, le vrai coup de génie de Peak Design est d’avoir totalement intégré la rotule ball à cette colonne. Cette dernière se range ainsi complètement à l’intérieur de la structure une fois le trépied replié, n’offre aucune protubérance extérieure puisque sa tête est rigoureusement plate, et permet en outre de verrouiller le trépied pour qu’il ne se déploie pas quand il est en position replié.

Travel Tripod ball

L’idée est très astucieuse et a sans doute nécessité pas mal de travail. Car c’est en fin de compte une toute nouvelle approche de ce type de rotule. Habituellement, les trépied, y compris ceux orientés « voyage » offrent un pas de vis sur lequel greffer n’importe quel type de rotule (3D, fluide, ball, etc.).

Cela signifie qu’aux spécifications du trépied (et principalement son poids) il faut ajouter celui de la rotule. Cela rend l’objet plus modulaire, mais cela implique des contraintes supplémentaires.

Dans le cas du Travel Tripod, vous n’aurez pas le choix de la rotule, mais c’est finalement un moindre mal car, d’une part, la rotule ball est finalement la plus agile et la plus versatile qui convient donc à toutes les situations et surtout, cela permet donc de disposer d’un accessoires parfaitement compact et intégré.

Sur la rotule en elle-même, rien que de très classique, avec une bague de verrouillage, la compatibilité avec les plaques pour une pose et un retrait rapide et les bagues habituelles pour régler la fluidité des mouvements sur la balle.

Classique mais efficace et surtout très intelligemment conçu pour répondre à l’objectif premier : rester compact.

Dernier raffinement de cette colonne centrale, l’intégration en son sein du support pour Smartphones.

C’est un petit détail qui ne paye pas de mine, mais qui révèle encore une fois une conception intelligente et optimale, à la fois de l’espace disponible, mais également du service rendu aux photographes.

C’est en outre la prise en compte que de plus en plus de photographes, professionnels ou amateurs éclairés, usent de leurs photophone sophistiqués pour des prises de vues soignées.

Aussi léger qu’une plume

Corollaire de la compacité, le Travel Tripod est extrêmement léger. C’est d’autant plus vrai avec le modèle en fibre de carbone qui n’affichera sur la balance qu’un modèle 1.3 kg, ce qui est le poids habituel d’un trépied de voyage… sans sa rotule.

Travel Tripod weight

Le modèle en aluminium n’a pas à rougir non plus avec ses 200 grammes de plus sur la balance.

Une inconnue demeure toutefois : quelle sera la stabilité réelle du trépied en conditions réelles, surtout par temps de vent ? Une fois totalement déplié, colonne comprise, il ne faudra pas que la structure subisse trop les secousses, au risque de ne pas se montrer à la hauteur.

Toutefois le Travel Tripod permet de suspendre un sac (Peak Design ;)) ou tout autre objet de poids pour alourdir l’ensemble et lui conférer plus de stabilité si vous allez faire des photos à la pointe du Raz.

La polyvalence à l’état pur

Un trépied photo aujourd’hui ne peut pas se contenter d’offrir une certaine hauteur pour le confort de la prise de vue.

Il doit pouvoir permettre de réaliser des prises de vue au raz du sol (pour de la macro par exemple).

Le Travel Tripod peut donc se déployer à seulement 11 cm de hauteur ou, d’orienter sa colonne vers le bas, offrant la possibilité de capturer des objets ou éléments placés sous le trépied.

Ce sont là des choses assez communes sur les trépieds actuels, mais force est de constater que Peak Design n’a fait aucun compromis sur les capacités de son dernier né.

Quel prix pour le Travel Tripod ?

Quand on a dit tout ça, reste à savoir à quel tarif Peak Design propose son dernier né.

Et forcément, qui dit long cycle de recherche et développement, matériaux haut de gamme et qualité de conception, dit addition salée.

Le prix public recommandé, qui sera appliqué après la campagne Kickstarter sera de 349$ pour la version alu et 599$ pour la version fibre de carbone. Rapporté en euros, avec les frais bancaires et frais de port, ça donnerais environ un peu moins de 330€ pour le modèle alu et 560€ pour le modèle en carbone.

Cela rend donc d’autant plus intéressant de précommander l’un ou l’autre pendant la campagne kickstarter.

En effet, les tarifs tombent respectivement à 289 et 479$, soit 100$ de moins sur chacun des modèles. Modulo les frais de ports, cela nous les laisse environ à 240€ pour le 1er et 420 pour le 2nd.

Cela peut paraître assez onéreux, mais la somme des raffinements esthétiques et techniques me font dire que l’on en a finalement pour son argent.

C’est dans tous les cas un investissement et, si vous ne recourrez pas beaucoup à un trépied pour vos prises de vues, ça ne sera sans doute pas la peine de vous ruer dessus.

Mais pour tous ceux qui cherchent un modèle compact, robuste et intelligent, c’est probablement le meilleur investissement du moment !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Maître de ces lieux

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :